donnez une espérance de vie à un enfant, 1euro donné ici = 1euro reç au Bénin

Le père Christian

Le père Christian en compagnie de Tessy, un enfant soigné à davougon

Le Père Christian, 45 ans d'engagement au Bénin

Les premiers pas au Bénin du père Christian remontent à 1972.


Dans le village de Dogbo, il a construit un hôpital de 150 lits dont la gestion a été laissée aux autochtones après 13 années. Lors de cette première expérience béninoise, il a travaillé avec d'autres religieux et laïcs, animés par le même idéal d'aider les plus démunis : le père Bernard (alsacien), Soeur Julia (espagnole), et des infirmières coopérantes (françaises). Pendant cette période, il a soigné les premiers cas d'ulcères de Buruli.


Puis, à 42 ans, dans la perspective de la prise en charge du Centre Anti Lèpre de Davougon, il a repris ses études. A Paris, pendant 3 ans, il a suivi la formation d'infirmier avec une spécialisation sur la lèpre.


En 1987, il a retrouvé le père Bernard et entrepris avec lui la réhabilitation de l'ancienne léproserie de Davougon. A Zagnanado, auprès de Soeur Julia, il renouait avec son travail d'assistant lors des opérations chirurgicales des ulcères de Buruli.


Aujourd'hui, cette belle aventure de la fraternité envers les plus démunis que le père Christian a réussi à partager au-delà des frontières, se perpétue. L'ancienne léproserie synonyme d'exclusion et de mouroir est devenue un vaste Centre de Santé polyvalent animé et ouvert aux exclus et aux plus démunis….. et à toutes les lèpres actuelles.