donnez une espérance de vie à un enfant, 1euro donné ici = 1euro reç au Bénin

Les activités à Zagnanado

La petite Dorcas, opérée d'un ulcère de Buruli à la jambe bans les bras de Suzanne élève infirmière.

Une élève infirmière racompagne un malade dans sa chambre avec l'aide de sa famille

L'Ecole d'Infirmières parrainée par notre association

Ce n'est pas une école classique d'infirmière qui a vu le jour,  dans l'enceinte du Centre de Santé de Zagnanado, il y a déjà 10 ans mais une école particulièrement adaptée à la réalité du terrain.

Dès la 1ère journée de la formation qui s'étale sur 4 ans, la douzaine d'élèves de la promotion alternent la pratique et la théorie afin de mieux comprendre la finalité de leur travail.

Les cours sont assurés par soeur Julia , la spécialiste des ulcères de Buruli, tandis qu'un infirmier béninois diplômé d'état  et un médecin pédiatre complètent l'équipe formatrice

Ce métier traditionnellement masculin au Bénin a tendance à se féminimiser si on se réfère à l'égalité garçon/fille de la dernière promotion . Tous les élèves sont motivés et fait rare en Afrique, ils perçoivent, pendant leur formation, un salaire synonyme d'autonomie familiale.Pour Suzanne (photo ci contre), les 30 euros mensuels, un salaire moyen au Bénin,lui ont permis de se loger et de vivre sans demander le moindre soutienfinancier à sa famille.Sur les 18 jeunes qui ont fait partie des deux premières promotions, 14 ont poursuivis en 2eme année et se sont vu décerné leurdiplôme.A la grande satisfaction du père Christian et soeur Julia, tous sont restés travailler à Zagnanado

Depuis le début de l'année 2007, toutes les dépenses de l'Ecole d'infirmières  dont la formation de Victor , le futur chirurgien, sont entièrement prises en charge par l'association.