donnez une espérance de vie à un enfant, 1euro donné ici = 1euro reç au Bénin

Les autres acteurs avec le père Christian

Grégoire ouvert un centre pour 150 malades mentaux dont les repas sont assurés par Davougon

Le suivi des 150 malades par seulement une douzaine de Béninois

Grégoire, "l'Ami des Fous"

Grégoire est le fondateur d'un centre pour malades mentaux ouvert depuis 10 ans à Bohicon, distant de 15 kilomètres de Davougon.

Béninois, Grégoire, est un véritable « personnage» capable de renverser des montagnes d'indifférence avec ses deux seuls outils : ses mains et ses paroles de conviction et de foi .

Grégoire était réparateur de pneus et il y a quelques années, en Cotes d'Ivoire, il a frôlé la folie en perdant son entreprise…. Il a alors décidé de consacrer sa vie à aider son prochain.

Parmi les Béninois mis au rebut de la société, les malades mentaux occupent peut être la dernière place, ils dérangent et font peur. Pour tout le Bénin, Il n'existe qu'une seule structure spécifique pour eux, elle est située à Cotonou, la capitale. Le traitement rudimentaire qui leur est accordé est de les tenir enfermés ou attachés par une chaine de quelques mètres au mieux dans une pièce et au pire à un arbre dans la forêt. Ce « traitement » peut durer plusieurs années, comme Lucien attaché sans discontinu à « son » arbre pendant 18 ans !!!

Grégoire s'applique d'abord à convaincre la famille de laisser le malade partir avec lui. Puis il l'accueille dans la structure qu'il a créée pour ces malades d'un autre temps. Progressivement, avec un traitement médicamenteux simple joint à beaucoup d'amour et de respect, ces malades réapprennent à vivre et à travailler.

Le père Christian s'est engagé à fournir aux 150 malades, du Centre de Bohicon ouvert par Grégoire, un bon repas par jour financé par notre association.

Grégoire continue inlassablement son oeuvre pour soulager la vie de ces malades mentaux, il a déjà créé 11 centres entre le Bénin, la Côte d'Ivoire et le Burkina.