donnez une espérance de vie à un enfant, 1euro donné ici = 1euro reç au Bénin

Le Bénin, un petit pays pauvre

1960

Indépendance du Dahomey

1963 à 1972

 

6 coups d'état militaires successifs

1972 à 1990

 

-          Régime marsixte léniniste de Mathieu Kérékou 

-          République Populaire du Bénin

1985 à 1990

Crise économique, avec manifestations et grèves

1990

-          Nouvelle constitution et élection démocratique

-          République du Bénin

1991 à 1996

Président : Soglo

1996 à 2006

Président : Kérékou

2006 à 2011

Président :  Boni Yahi

Quelques dates

Le Bénin, une démocratie en marche

En 1960, le Dahomey sous protectorat français, obtint son indépendance. Mais la nouvelle république manquait d'unité nationale et minée par des difficultés économiques, on assista de  1963 à 1972 à une période de forte instabilité politique.

En 1972, Mathieu Kérékou prit le pouvoir et institua des réformes révolutionnaires Marxistes-léninistes. La  plupart des secteurs de l'économie de la nouvelle République Populaire du Bénin furent nationalisés. Le Bénin connut une vraie stabilité politique et économique jusque 1985. Mais à partir de cette période, la mauvaise gestion des entreprises publiques déboucha sur une sévère crise économique. En réponse aux manifestations et grèves, les autorités abandonnèrent l'idéologie marxiste en 1989, et un gouvernement de transition vit le jour. Le pays  devint  la République du Bénin et une nouvelle constitution fut adoptée.

En 1991, Soglo, élu président, démarra un processus de libéralisation politique et économique avec les aides de la Banque Mondiale, du Fonds Monétaire International et de  puissances Occidentales. Les entreprises publiques furent privatisées et les banques étrangères arrivèrent. Le Bénin  pu construire des hôpitaux et des routes, mais connu également des difficultés dont  en 1994 la dévaluation du Franc CFA. En 1996, le général Kérékou fut ramené au pouvoir par la voie des urnes et réélu en 2001. Depuis 2006, le président est Boni Yahi

Bien qu'il subsiste beaucoup de problèmes dans le pays, tels que le chômage et le manque de financement pour les programmes sociaux, le Bénin est généralement considéré comme un modèle  de démocratisation en Afrique de l'Ouest avec une  transition sans effusion de sang ni coup d'Etat.