donnez une espérance de vie à un enfant, 1euro donné ici = 1euro reç au Bénin

Nos activités

La collecte du papier à recycler finance les bourses d'études

Donner une nouvelle vie à ses journaux et magazines après lecture en les déposant dans les containers prévus, à cet effet, a évolué en un geste presque banal et mais surtout de bon sens pour beaucoup. Cette habitude citoyenne est aujourd'hui devenue un geste de solidarité, en faveur d'enfants, dans plusieurs points du département des Côtes d'Armor. La collecte est passée de quelques centaines de kilos la première année à près de 250 tonnes actuellement.

Ainsi sur les sites de l'association à Corlay, St Nicolas du Pélem, Saint-Brieuc, Glomel, Plouguenast, Pabu, Bégard, Callac, Lamballe, Pléneuf Val André, St Bihy chaque semaine, 5 tonnes de papiers sont collectées par les bénévoles permettant d'atteindre 250 tonnes chaque année. La revente de ces papiers pour être recyclés permet de financer concrètement 150 bourses d'études pour des enfants du primaire, secondaire et même à l'université de Cotonou. Aujourd'hui, c'est la principale source de financement des bourses d'études reversées par le père Christian aux enfants béninois qu'il a soignés ou opérés.

Les bénévoles de l'association motivés par leur engagement humanitaire n'oublient pas l'aspect civique de leur action : « c'est un geste citoyen en faveur de l'environnement ».Tandis que le père Christian en remerciant tous les acteurs de ce travail rappelle l'importance de tous ces petits gestes qui rassemblés avec les dons versés à l'association constituent du concret et du solide pour créer une nouvelle vie pour d'autres hommes et femmes. La collecte du papier est un vrai geste de solidarité en faveur des enfants défavorisés que je soigne. Grâce à sa revente, les enfants aidés auront ce bonheur d'apprendre à lire et à écrire en retrouvant leur famille après plusieurs semaines passées dans notre centre de soins.

Après la santé des grands et des petits, le centre de Davougon a défini comme priorité la promotion de l'éducation « Éduquer un enfant, c'est éduquer un peuple ».

Les membres des familles aidées survivent avec à peine 1 euro par jour. Aussi, cette aide à destination des enfants est un formidable cadeau pour construire toute une vie quand on sait que le taux d'alphabétisation au Bénin n'est que de 39 % (source Unicef -année 2008).