donnez une espérance de vie à un enfant, 1euro donné ici = 1euro reç au Bénin

Nos activités

L'ambulance financée par l'association est  en réalité un utilitaire équipé pour transporter une douzaine de malades vers le Centre de Zagnanado distant de 60 km de Davougon. Le père Christian y opère chaque mardi les malades atteints d'un ulcère de Buruli
Les greffes de peau permettent de "réparer" la partie du corps abimé par l'ulcère de Buruli. La surface du greffon est multiplié par 5  avec l'ampli greffe accélérant ainsi la cicatrisation de la plaie "nettoyée"

Notre combat contre l'Ulcère de Buruli, la nouvelle Lèpre

L'association est un fidèle partenaire du Centre de Santé de Zagnanado (la référence en afrique contre l'ulcère de Buruli) et a concrétisé plusieurs projets importants pour lutter contre cette forme de lèpre.

Actions ponctuelles : le premier projet remonte à 1999 avec l'achat d'une ambulance en Bretagne et son acheminement jusque Davougon, puis en 2003  nous avons mené un projet techniquement compliqué avec le transfert d'un équipement complet de radiologie de l'hopital de Loudéac (22) vers le dispensaire de Zagnanado (démontage et remontage par nos bénévoles) enfin en 2004/2005,  nous avons financé sur deux années la construction d'un bloc opératoire neuf  très fonctionnel et adapté.

Soutien régulier : L'association  est  engagé d'une facon pérenne au coté de Zagnanado, en financant annuellement l'achat de 35 000 euros de médicaments spécifiques  auprès de laboratoires francais et allemands. Ces médicaments sont acheminés par l'intermédiaire du container maritime de l'association partenaire « Solidarité Alsace Bénin ».

L'école d'infirmières : Depuis 10 ans, notre soutien s'est renforcé avec le parrainage de l'Ecole d'infirmières créée dans l'enceinte même du Centre de Santé. L'association prend en charge l'intégralité des dépenses de cette nouvelle école.

Le centre de vie pour enfants : l'association a participé au financement de l'achat du terrain et de la construction des bâtiments destinés à accueillir les enfants handicapés moteurs et cérébraux. Premier centre de ce type dans la région, il devrait ouvrir à l'été 2015.